espèce emblématique
 Gomphe serpentin

On rencontre cette petite libellule (7-8 cm), au thorax vert vif et à l’abdomen jaune rayé de noir, sur le Bassin de la Loire et dans les Vosges, posée toutes ailes déployées sur la végétation bordant les cours d’eau.
La femelle a besoin pour pondre ses œufs de bancs de sable propres, où le courant n’est pas trop fort. Les larves après éclosion restent sur le sable au fond du cours d’eau, où elles guettent leurs proies. Très voraces, comme l’ensemble des larves de libellules, elles capturent les petits animaux aquatiques qui composent son menu grâce à un masque préhensile qu’elles déploient brusquement.
L’espèce est sensible à une eau de bonne qualité et par conséquent à la pollution. Elle apprécie tout particulièrement les rivières au cours encore naturel et notamment le maintien d’une mosaïque de milieux, avec des secteurs ouverts (prairies ou friches) et des zones boisées ou plus denses en végétation, où elle se réfugie par mauvais temps. Ces exigences en font une espèce protégée au niveau national et au niveau européen.